Comment s’entraîner avec 20kg de charge… sans utiliser un gramme de fonte

charge

S’entraîner avec une charge additionnelle est toujours un plus et permet de continuer à progresser. Cela vous permet de varier les exercices et de ne pas vous contenter d’exercices à poids de corps. Le problème, c’est que la fonte ça a un coût ! Heureusement, il existe une autre solution.

Rejoignez ma newsletter !

Pour recevoir instantanément tous mes articles et conseils sur le sport, la préparation physique et l'hygiène de vie dans votre boîte mail, remplissez le champ ci-dessous :

No widget found with that id

La fonte est une référence pour l’entraînement avec charge, mais si vous souhaitez vous équiper à titre personnel, la note peut vite devenir salée. En effet le kg de fonte est à 1,80/1,90€ en magasin !

Quelle alternative pour l’entraînement avec charge additionnelle ?

À mes tous débuts en tant que préparateur physique, encore étudiant, je ne disposais d’aucun matériel et de très peu de moyens. Pour vous dire, j’ai même fabriqué moi-même mon premier medecine-ball ! Celui-ci pesait 5kg et m’a rendu service de nombreuses fois.

Cependant, j’ai rapidement eu besoin de charges plus lourdes. Je m’occupais alors de combattants de MMA et il me fallait des charges pour pouvoir intégrer des mouvements d’haltérophilie dans nos circuits-training, et pour avoir un poids additionnel intéressant sur d’autres exercices comme des fentes avant ou des squats jump.

Je me suis lancé dans des recherches afin de trouver l’investissement le plus rentable pour moi.

C’est alors qu’au fil de mes recherches, je suis tombé sur le site de Ross Enamait. Cet Américain s’est construit une salle de sport avec du matériel uniquement « fait maison ».

Un de ses équipements a retenu mon attention, il s’agit du « Home Made Water Ball ».

L’idée est simple, acheter un fitball (vous savez ces gros ballons pour le yoga) et le remplir d’eau !

charge

Fabriquez votre charge additionnelle

Vous pouvez vous-même fabriquer ce « Water Ball » en quelques étapes très sommaires :

  1.  acheter un fitball en s’assurant que celui-ci soit anti-éclatement
  2.  se procurer la pompe pour le gonfler (souvent vendu avec)
  3.  attacher la pompe avec du scotch au robinet de votre baignoire, de manière à ce que l’eau coule à l’intérieur
  4.  placer le fitball (très légèrement gonflé) dans la baignoire, et placer l’embout de la pompe à l’intérieur du ballon
  5.  ouvrir le robinet, attendre que le ballon se remplisse (Cela peut prendre une dizaine de minutes, selon le poids voulu. Personnellement, je me pesais avec le ballon toutes les 5 minutes pour atteindre les 20kg pile.)
  6.  finir de gonfler le ballon, pour qu’il ait une forme arrondie, mais sans le gonfler entièrement (le ballon doit pouvoir être saisi entre les mains)

Et Voilà ! Vous avez maintenant une charge pour varier vos entraînements et continuer à progresser !

Le tout devrait vous coûter une quinzaine d’euros seulement, et c’est vous qui choisissez le poids de votre Water Ball (il me semble que dans sa démonstration, Ross Enamait a fabriqué un ballon qui pèse au moins 40kg).

Les intérêts de votre nouvelle charge pour l’entraînement

Je vous fais le bilan de ce nouvel outil que j’utilise depuis 4 ans déjà :

Inconvénients :

– même si le ballon est anti-éclatement, il vaut mieux prendre quelques précautions pour ne pas le percer : ne jamais le jeter ou poser sur une surface qui pourrait abîmer le ballon (petits cailloux ou sur des objets qui risquent de le couper, l’érafler ou le percer)

– plus le ballon est lourd, plus sa saisie sera exigeante pour vos doigts (cela dit, il s’agit là d’un avantage si vous vous entraînez pour un sport de combat avec préhensions)

Avantages :

son coût

– vous pouvez rajouter du poids régulièrement en fonction de vos progrès, sans remettre la main au portefeuille

– l’eau bouge à l’intérieur du ballon pendant vos exercices, cela en fait une charge instable et sollicite donc de manière bénéfique votre proprioception et vos muscles stabilisateurs

– le fait que le fitball soit rempli d’eau ne le prive pas de son utilisation première, et vous pouvez vous en servir aussi comme appui instable pour vos exercices de gainage

Voilà donc un équipement qui présente pour moi plus d’avantages que d’inconvénients, si vous avez des questions ou si vous avez essayé ce « Water Ball », faites-moi en part dans vos commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *